without sanctuary either (2010)
installation : slideshow without screen, dark room

more information about the project on this blog.

Le titre de ce dispositif fait écho au titre de l'exposition "Without sanctuary", présentée aux Rencontres de la Photographie d'Arles en 2009, proposant une collection de photographies de scènes de lynchage d'individus afro-américains perpétrés entre 1900 et 1930 dans le sud des Etats-Unis. Cette exposition avait pour sous-titre la question "Comment avons-nous pu faire cela ?".

Etant donnée une collection d’images, d’auteurs inconnus, récoltées sur des sites internets liés à la défense des Droits de l'Homme (Nations Unies, Amnesty International, Iraqi LGBT). Chaque image constitue l’enregistrement visuel d'un lynchage public et organisé d’un individu irakien (présumé) homosexuel ou transgenre. Les images tirées sous formes d’ektachromes sont disposées dans un lecteur de diapositives et défilent sans retouche, ni indication particulière. Projetées dans le vide, silencieusement, le seul moyen pour rendre ces images visibles est qu’un visiteur s’en fasse lui-même instinctivement l’écran, en venant se positionner dans le faisceau du projecteur.

Vues de l'installation (espace Van Gogh, Arles, avril 2010) :